Les nouvelles voix de la littérature

Lectures des auteurs et autrices accueilli·es dans les semaines de mentorat avec Chloé Delaume à la Villa Valmont

Mardi 9 juillet 
à 19 h

Entrée libre et gratuite

En partenariat avec

Ils et elles sont les auteurs et autrices de demain et la Villa Valmont vous invite à découvrir leur voix et leurs textes en live dans le cadre d’une sortie de résidence publique.


En juin, quatre auteur·rices de la scène émergente travailleront sur leur premier roman ou leur premier recueil poétique accompagné·es en immersion à la Villa Valmont par l’autrice primée et marraine de la Villa, Chloé Delaume.
Poète·sse, auteur·rice dans des revues, performeur·ses ; tous et toutes sont déjà des artistes de l’écriture.


Nous vous invitons à découvrir leur travail lors d’une lecture publique où chacun·e lira des extraits de son travail d’écriture en cours.

Clémentine Pernot

est poétesse et professionnelle du secteur culturel. Elle a choisi la narration comme fil conducteur : elle aime collecter, façonner et partager des histoires. Après une formation en sciences humaines (sociologie, philosophie, sciences politiques), elle s’est tournée vers le milieu des musées, tout en cultivant une pratique d’écriture poétique. Elle s’intéresse particulièrement à la transmission des mémoires, qu’elles soient familiales ou collectives. Elle a publié des poèmes en revues (Sœurs, Pourtant, Grands Espaces, Hélas) et son premier livre, L’aventure que c’est d’avoir de la vodka dans l’œil, paraîtra en 2024 aux éditions 10 pages au carré. Elle co-dirige également la revue poétique REVU, qui propose des lectures, ateliers et rencontres autour de la poésie contemporaine.

Clémentine travaille actuellement un texte poétique sur le thème du burn-out. En passe de devenir un phénomène de société, l’expansion de l’épuisement professionnel témoigne de la nocivité des structures modernes du travail.

© Anna Magnien

Juliette Challet

est née et a grandi à Niort. Après un passage par Henri IV où elle découvre la sociologie, Juliette se tourne vers le théâtre et l’écriture. Entre 2019 et 2022, elle se forme à la Jeune Troupe du théâtre de l’Atalante, dirigée par Bruno Boulzaguet et Philippe Cotten. En 2020, elle rejoint le Jeune Bureau de la Comédie-Française où elle suit les ateliers d’écriture de Séverine Daucourt. En 2022, elle intègre l’INSAS (Bruxelles) où elle se forme actuellement en mise en scène. Elle joue, écrit et met en scène des pièces de théâtre. 

Elle travaille à son premier roman, Trois cent fois sans désir, dans lequel elle aborde les questions de la pédocriminalité et de la folie par l’autofiction. 

« Quand MeToo explose, j’ai quinze ans. On est submergées de témoignages, de « je te crois », la sororité. Je ne sais pas comment être une soeur quand moi, la domination masculine, j’ai l’impression de l’avoir bien cherchée. Qu’est-ce qui se passe dans la tête d’une enfant de 11 ans qui se connecte sur des chats en ligne pour parler de sexe avec des hommes qui ont plus de deux fois, trois fois, quatre fois parfois son âge ?

À 11 ans, à 12 ans, à 13 ans, on ne cherche rien. »

© DR

Margaux Radepont

est originaire de Bretagne mais a rejoint Paris pour les études. Elle est désormais assistante d’édition. Certains de ses poèmes ou textes courts ont été publiés dans des revues (Saturne, Débridé, Hélas…).

Elle travaillera à étoffer un ensemble de poèmes, Peut-être que l’envie de vivre a fini dans la poubelle jaune, qui s’intéresse aux mots mangés, ceux qu’elle n’ose pas dire et qu’elle étouffe dans l’absorption compulsive de nourriture. Il s’agira d’aller aux origines du silence et d’explorer ses répercussions dans le quotidien.

© DR

Arthur Daniel

est acteur et écrivain. Au théâtre, il travaille avec les metteurs•euses en scène Bernard Sobel, Elisabeth Chailloux, Elise Chatauret et Thomas Pondevie, Hugo Roux, Jeanne Desoubeaux, Valérian Guillaume et Gwénaël Morin.

Proche du journalisme, il travaille comme assistant au sein de l’équipe de Laure Adler en 2017 pour son émission L’heure bleue sur France Inter.

Parallèlement au théâtre, il se tourne depuis deux ans vers l’écriture. Il est lauréat de la bourse « Brouillon d’un rêve Littéraire » 2023 de la SCAM pour un projet d’enquête littéraire sur le parcours de la sociologue et théoricienne marxiste Hélène Legotien. 

« Division 3. Ligne 19. Tombe 9. Je garde le plan dans ma main mais puisque je me trouve en haut de la division, il suffira d’un pas pour être directement à la dix-neuvième ligne. M’y voici, les stèles là-bas sont de plus en plus massives, je regarde à ma gauche, ce doit être la bonne ligne, par terre il y a une bougie en pot, oxydée et remplie comme un verre d’eau, que le vent a dû porter ici et, soudain, juste à côté, sans peine, loin de la demi-heure aérienne que je viens de passer dans le carré attenant, la tombe que je cherche depuis une heure, soudain, est devant moi. »

© RM

Avec le soutien de la DRAC Nouvelle-Aquitaine