Rue spectacle de danse

Spectacle (danse & percussions)

Volmir Cordeiro 
et Washington Timbó

Jeudi 18 juillet
à la Villa Valmont
à 20 h 

Entrée libre et gratuite

En partanariat avec 

Volmir Cordeiro incarne les multiples corps et visages qu’une rue peut contenir. En état d’errance ou d’affolement, avec douceur ou par surgissements, le performeur brésilien éprouve autant qu’il transmet ces figures, dont les plus marginales. Une réponse chorégraphique à la lecture des poèmes sur la guerre de Bertolt Brecht. Rue déploie une danse en pensées et en corps, densifie l’espace en l’habitant de mille fantômes.

Le musicien Washington Timbó transcende la danse, augmentée par les scansions du tambour.

« Le procédé est d’offrir mon corps au poème, afin de lui offrir une scène. »

Volmir Cordeiro

© Marc Domage 

Volmir Cordeiro

Volmir Cordeiro est né au Brésil en 1987. Il a d’abord étudié le théâtre pour ensuite collaborer avec les chorégraphes brésiliens Alejandro Ahmed, Cristina Moura et Lia Rodrigues. En 2011 il intègre la formation « Essais » du Centre national de danse contemporaine d’Angers. Il signe un premier solo Ciel en 2012, puis Inês en 2014 et le duo Epoque, avec Marcela Santander Corvalán en 2015. Il clôt en 2015 un premier cycle de son travail, composé des trois solos Ciel, Inês et Rue. En 2017 il crée une pièce pour quatre danseurs, L’œil la bouche et le reste. Il a aussi participé aux pièces de Xavier Le Roy, Laurent Pichaud, Rémy Héritier, Emmanuelle Huynh, Jocelyn Cottencin et Vera Mantero. Il écrit actuellement une thèse sur les figures de la marginalité dans la danse contemporaine à l’université Paris-8. Volmir Cordeiro a été artiste associé à la Ménagerie de Verre en 2015. Il est depuis 2017 artiste résident au Centre National de la Danse et à partir de 2018 artiste-chercheur résident des Ateliers Medicis à Clichy-sous-bois.

© Didier Olivré

Washington Timbó

Washington Timbó est danseur, musicien, pédagogue et chorégraphe brésilien. Il initie son cheminement artistique par le théâtre puis développe une profonde culture des danses et traditions afro-brésiliennes. Il puise dans le mouvement des divinités d’Afrique, leurs liens avec les éléments de la nature mêlant dramaturgie et mythologie en mouvement.

Au Brésil, il crée pour le groupe Umoja, et danse auprès de Irineu Nogueira, l’école de Samba Vai Vai et le groupe Samba da Vela. En France, il se démarque par son travail lors de plusieurs performances dansées : Dorothy’s Gallery, Musée du Quai Branly, La Bellevilloise, le Cabaret Sauvage et de nombreuses autres manifestations, jusqu’au Festival de Coburg en Allemagne.

En 2015 il collabore avec le chorégraphe Volmir Cordeiro et signe les percussions du spectacle Rue, il intègre sa compagnie de danse contemporaine en 2018 pour le spectacle Trottoir présenté dans le cadre du festival d’Automne à Paris en 2019.

La même année, il signe la danse du spectacle Jacaranda créé par Fernando del Papa. En tant que pédagogue il enseigne les danses aux enfants comme aux adultes par une approche pratique, intuitive et joyeuse.

© Phillipe Gressier 

Dans le cadre de L’Eté Métropolitain 

En partenariat avec Books on the Move